top image

tabac, arreter de fumer, stop tabac, cigarette

Arrêter de fumer sans effort et sans prendre de poids

 

L'arrêt du tabac en consultation individuelle

Parfois la seule volonté ne suffit pas pour arrêter de fumer. L’envie de fumer demeure trop forte. Et si l’arrêt est obtenu, même momentanément, il s’accompagne fréquemment d’une prise poids, par compensation de la sensation de manque.

Avec l’hypnose, vous pouvez contourner ces obstacles afin de vous débarrasser facilement et sans manque de cette compulsion. Il existe de nombreuses autres techniques pour aider l'arrêt du tabac mais l'hypnose est probablement une des plus efficaces. Cependant, quelque soit la méthode choisie pour réussir son sevrage tabagique, il y a une condition qui reste primordiale : avoir une vraie motivation sincère et entière.

Dans ce contexte, l'hypnose permet alors de cerner cette motivation et de l’augmenter, d’employer vos ressources et capacités inconscientes pour obtenir un arrêt et son maintien.
L’hypnose assure un travail inconscient sur toutes vos associations entre moments de plaisir, détente ou stress, et le tabac, pour les remplacer par d’autres beaucoup plus saines.
Votre décision d’arrêter de fumer grâce à l’hypnose ne nécessite aucune préparation particulière, aucun savoir ni aucune compétence.

Dans le premier temps de la consultation, nous reviendrons sur votre motivation à en finir avec la cigarette et ce que cela représente pour vous. Ensuite, je vous expliquerai en détail comment fonctionne l'hypnose et par des exercices simples et confortables, vous découvrirez par vous-même cet état particulier qui vous étonnera. Ainsi l’accompagnement par hypnose de votre arrêt du tabac s’effectuera sereinement en diminuant stress ou manque dus à l’arrêt et sans prise de poids excessive.

70% des personnes s'étonnent d'arrêter dès la première séance, les suivantes permettant le renforcement de l'effet dans la durée. D'autres personnes ont besoin de plusieurs séances pour réussir à se séparer de la cigarette à leur rythme, c'est selon. 

 

 

15 choses à savoir sur l'arrêt du tabac

  1. Les bienfaits de l’abandon de la cigarette pour la santé commencent  dès que vous avez cessé de fumer. La tension artérielle et la fréquence cardiaque redeviennent normales en moins de 20 minutes. Après 8 heures, les taux de monoxyde de carbone et d’oxygène sont presque redevenus normaux, et après seulement 24 heures, les risques de crise cardiaque et d’accident vasculaire ont chuté de façon significative.
  2. L’envie de fumer ne dure pas. Elle disparaît en moins de 3 à 5 minutes, qu’elle soit assouvie ou non par une cigarette.
  3. Le risque moyen de rechute est de 75 à 80% les 6 premiers mois, de 50% la première année, puis il s’amenuise ensuite.
  4. Au bout d’une semaine, le goût et l’odorat s’améliorent. Après 2 semaines, la toux diminue. En 3 mois, on récupère du souffle et de l’énergie.
  5. Après 1 an de sevrage, le risque d’infarctus diminue de moitié et le risque d’accident vasculaire cérébral est identique à celui couru par un non-fumeur.
  6. Après 5 ans, le risque de cancer du poumon a baissé de presque 50%. Au bout de 10 à 15 ans, l’espérance de vie devient identique à celle des non-fumeurs.
  7. Le tabac est un faux anti-stress : il ne soulage que du manque qu’il crée.
  8. Moins de 7 secondes après que l’on a allumé une cigarette, la nicotine fraîche agit déjà et l’envie incontrôlée prend fin, engendrant ainsi ce sentiment de relaxation et de confiance que la cigarette procure au fumeur.
  9. La nicotine est une drogue à action très rapide. Une cigarette terminée, le taux de nicotine dans le sang se réduit environ de moitié en moins de trente minutes et des trois quarts en moins d’une heure. Cela explique que la consommation moyenne tourne autour de 20 cigarettes par jour. Dès que le fumeur éteint sa cigarette, la nicotine quitte rapidement son organisme et il recommence à ressentir l’angoisse du manque de nicotine.
  10. Comme c’est une drogue d’action très rapide, il suffit de 3 semaines pour que 99% de la nicotine évacue l’organisme.
  11. On ne replonge pas plusieurs mois après l’arrêt du tabac parce qu’on est en manque de nicotine, mais parce qu’on se trouve dans une situation psychologique où l’on avait l’habitude de fumer par réflexe.
  12. Une des clés du succès : identifier les agents déclencheurs (le stress émotionnel, la vue d’autres fumeurs, la consommation d’alcool, la période qui suit un repas, la pause café, autres…) et éviter de trop s’y exposer, au moins pendant les 3 premiers mois.
  13. Les premières semaines, utilisez cette nouvelle manne d’argent pour vous récompenser : faites-vous un petit cadeau par semaine, ou un gros cadeau à la fin du premier mois, ou partez en voyage avec votre chéri(e) ! Comme le dit la pub, vous le valez bien !!
  14. La bonne attitude ne consiste pas à espérer la victoire, mais à savoir que l’on a pris une décision irrévocable et que c’est gagné.
  15. Les économies annuelles du non-fumeur :

                                                                                   Coût du paquet de cigarettes

Consommation quotidienne

5,90 €

6,10 €

6,25 €

6,40 €

6,60 €

10

1077 €

1113 €

1141 €

1168 €

1205 €

15

1642 €

1670 €

1711 €

1752 €

1807 €

20

2153 €

2227 €

2281 €

2336 €

2409 €

25

2737 €

2783 €

2852 €

2920 €

3011 €

30

3230 €

3340 €

3422 €

3504 €

3614 €